Le village de Kaysersberg

Kaysersberg, avec ses nombreuses maisons à colombages, son beau centre historique et son château impérial (Kaysersberg signifie la montagne de l'Empereur) en ruine dominant la ville, possède un charme fou. Il est, de ce fait, une étape incontournable en Alsace. La ville est par ailleurs très réputée pour son marché de Noël.

Vue de Kaysersberg

 

Informations pratiques à Kaysersberg

2800 habitants, à 12 km de Colmar, parking proche du centre (payant) ou plus éloigné (gratuit).

Office du tourisme : 39, rue du Général De Gaulle, 68240 Kaysersberg
Site internet

Annuaire du Haut-Rhin (Alsace)

En savoir plus sur Kaysersberg et les vins d'Alsace

Où loger à Kaysersberg

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Histoire de Kaysersberg

De part sa position stratégique qui permet le contrôle du transit entre la Haute Alsace et la Lorraine (par le Col du Bonhomme), la vallée de Kaysersberg a été occupée par des militaires dès l'époque Romaine. Au début du XIIIème siècle (vers 1218), la forteresse est construite. C'est le début de l'époque prospère de la ville, sous le contrôle de la famille des Hohenstaufen. Kaysersberg devient ville impériale du Saint Empire en 1293.

Au XIVème et XVème siècle, la ville prospère grâce à l'attribution de nombreux privilèges tels que le droit d'avoir un marché hebdomadaire et une foire annuelle. La ville fait partie de la Décapole (alliance mutuelle de 10 villes d'Alsace). Sa production de vin connaît un vif succès et s'exporte dans l'Empire.
Le XVIIème siècle est difficile suite à la guerre de Trente Ans qui laisse la région ruinée par le passage des différentes armées, mais la ville renoue avec la prospérité dans la seconde moitié du siècle.
Au XIXème siècle s'installe dans la région un grand nombre d'industries textiles et le XXème siècle voit la ville partiellement détruite par le second conflit mondial.

Les illuminations de Noël à Kaysersberg

 

A visiter et à voir à Kaysersberg

Débutez la visite par la rue du Général De Gaulle, qui traverse le centre de la ville et permet de voir l'essentiel de la ville.

> L'Hôtel de ville (39 rue du Général De Gaulle) : bâti entre 1604 et 1605, ce bâtiment de la Renaissance Rhénane, présente une belle façade avec un oriel de deux étages.

Une tour complète l'édifice.

Au rez-de-chaussée une salle présente souvent des expositions temporaires.

L'entrée de l'hôtel de ville de Kaysersberg

L'hôtel de ville de Kaysersberg


> L'église Sainte Croix : elle est située à côté de l'hôtel de ville. Sa construction s'est faite par étape du XIIème au XVème siècle. Le portail roman, encadré de colonnes avec des chapiteaux à décors variés (animaux et végétaux), présente un beau tympan représentant le couronnement de la Vierge (l'artiste se serait représenté dans le coin gauche).

L'église Sainte Croix de Kaysersberg

A l'intérieur un superbe Christ en croix, monumental (4,10 mètres), daté du XVIème siècle, placé sur la poutre de gloire, accueille les visiteurs.

Derrière, dans le chœur, un imposant retable en bois sculpté retrace la passion et la résurrection du Christ.

Plusieurs autres statues méritant l'attention complètent l'ensemble.

Le retable de l'église Sainte Croix de Kaysersberg

L'intérieur de l'église Sainte Croix de Kaysersberg


> La Place de l'église : plusieurs belles maisons à colombages donnent sur cette place. Une fontaine en grès jaune complète le décor, surmontée d'une statue de l'Empereur Constantin, datée du XVIème siècle.

La place de l'église à Kaysersberg
Maisons de Kaysersberg


> Continuez dans la rue du Général De Gaulle : au n°62 et 66, deux maisons à pignons jumelés, dont l'une abrite le musée municipal. Le musée abrite de belles œuvres, dont une rare vierge ouvrante (un autre exemple peut être vu à Eguisheim).

Le musée de Kaysersberg
L'entrée du musée de Kaysersberg

> Poursuivez toujours dans la rue principale : juste avant le pont fortifié plusieurs maisons intéressantes, dont le Badhus (maison des bains au n°103) qui servit au XVII et XVIIIème siècle d'auberge avant de devenir les bains municipaux.

Située juste à côté, une autre maison mérite l'attention avec une belle balustrade ainsi que les anciennes boucheries.

Les anciennes boucheries de Kaysersberg

Maisons de Kaysersberg


> Le pont Fortifié : construit en grès rose en 1514, il protégeait la ville d'agression possible venant de la Weiss. Le pont permet d'avoir une très belle vue sur la ville et le château.

Le pont fortifié de Kaysersberg


> Après le pont, une grande maison de 1594 (88, rue du Général De Gaulle) à colombages est une superbe maison de la renaissance rhénane.

Maison de Kaysersberg


> De même après le pont, rue de l'Oberhof, sur la gauche un bel ensemble : une maison, une cour et une chapelle qui appartenaient à une abbaye cistercienne.

Vue de la rue de l'Oberhof à Kaysersberg


> Continuez jusqu'au bout de la rue du Général De Gaulle, pour arriver à la maison natale de Albert Schweitzer et à un musée dédié.

> Une promenade dans le reste de la ville permettra de voir d'autres très belles maisons, ainsi que des restes du système défensif de la ville (dont une tour d'enceinte).

> Le château impérial : construit entre le XIIIème et XVIème siècle, il est un bon représentant des forteresses de garnison qui permettaient de surveiller toute la vallée. Du château, après une marche d'une dixaine de minutes, vous aurez un magnifique point de vue sur la ville et la région.

Le château de Kaysersberg