Le village de Riquewihr

Riquewihr est l'un des villages les plus connus de la région, et probablement le plus visité. Sa situation au milieu des vignes lui donne un charme fou. Le village comporte bien évidemment de très nombreuses maisons à colombages, superbement mises en valeur et fleuries, et les remparts, très bien conservés, entourent cette perle du vignoble.

Les remparts de Riquewihr

 

Informations pratiques à Riquewihr

1200 habitants, à 13 km de Colmar. Parking à l’extérieur de la ville, le long des remparts, payant.
Office du tourisme : 2 rue de la Première Armée Française, 68340 Riquewihr. Site internet

Annuaire du Haut-Rhin (Alsace)

En savoir plus sur Riquewihr et les vins d'Alsace

Où loger à Riquewihr

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Chambres et Tables d'Hôtes le Clos des Raisins à Beblenheim.

Ancienne ferme viticole de 1722 rénovée en 2008, située à 2km de Riquewihr sur la route des vins en Alsace. Le Clos des Raisins propose ses 4 magnifiques chambres de charme et de caractère haut de gamme (capacité 12 personnes) classées 4 épis aux Gîtes de France, la table d’hôtes sur réservation (gastronomie alsacienne raffinée servie sur assiette), pour votre détente un SPA avec Jacuzzi 42 Jets et luminothérapie (en sus), un salon bibliothèque, un coin jardin au calme et un parking privé. Authenticité et convivialité font de cette maison d’hôtes un lieu unique dans la région. Réservation et renseignements sur notre site internet : Clos des Raisins

Le clos des raisins à Beblenheim

 

Histoire de Riquewihr

La première mention de Riquewihr date de 1094, le village est alors une possession des comtes de Horbourg qui construisent en 1291 la première enceinte fortifiée . Le village obtient le statut de ville en 1320. Riquewihr est vendue en 1324 par les comtes de Horbourg à Ulrich X de Wurtemberg. La ville reste dans la seigneurie de Horbourg-Riquewihr jusqu’à la Révolution. L’âge d’or de la ville se situe au XVIème siècle, période pendant laquelle elle s’enrichit grâce au vignoble. La ville est rattachée à la France en 1796. La ville ne subit que peu de dégâts lors des deux guerres mondiales, ce qui explique son extraordinaire état de conservation.

 

A visiter et à voir à Riquewihr

Débutez votre visite au bas du village, et remontez la rue principale, la rue du général De Gaulle.

> Rue du général De Gaulle : cette rue qui va de l’hôtel de ville (daté de 1808) jusqu’au Dolder (ancien beffroi de la ville), est bordée de magnifiques maisons.

Remarquez au n°13, une belle maison à oriel du XVIème siècle et au n°14 celle qui passe pour être la plus haute maison à colombages d’Alsace.

D'autres très belles maisons, souvent très fleuries, sont sur le parcours.

La plus haute maison à colombages de Riquewihr

Maisons de Riquewihr

> Le Dolder : il s'agit de l'ancien beffroi construit en 1291 qui domine la ville de ses 25 mètres de haut.

Il abrite aujourd'hui un musée de la ville (accès payant) présentant des objets de la vie des habitants de la ville telless qu’une masse d’apparat des maîtres tonnelier ou encore une corne à boire. Belle vue sur la ville.

Passez le Dolder et sortez de la ville. De là, belle vue sur les remparts et son pont levis, très bien conservé, surmonté des armes de la ville.

Le Dolder de Riquewihr

La porte fortifiée de Riquewihr

 

Revenez dans la ville et empruntez, juste après le Dolder, à gauche, la rue des juifs, qui abritait l’ancien ghetto de la ville pour rejoindre le musée de la tour des voleurs.

> Tour des voleurs (accès payant). Ce sont les anciens cachots de la ville.

La tour, haute de 18 m, abrite des oubliettes d'époque, avec salle de torture et chambre de gardien.

La tour des voleurs à Riquewihr


> Revenir par la rue des Juifs et traverser la rue du Général De Gaulle pour emprunter la rue du Cerf puis la rue Saint Nicolas. Ce quartier est lui aussi riche en magnifiques maisons.

Maisons de Riquewihr
Maisons de Riquewihr


Prenez ensuite la rue Latérale jusqu'au château des Wurtemberg

> Le Château des Wurtemberg : construit sous Georges de Wurtemberg au milieu du XVIème siècle, il abrite aujourd'hui le musée postal (payant) qui retrace l’histoire de la poste et des télécommunications, des romains à la T.S.F.

Le château des Wurtemberg à Riquewihr